Mongolie – Sur les traces de Gengis Khan

Qui ne rêve pas de gambader dans un grand espace de collines verdoyantes à perte de vue ? Et bien, à notre plus grande surprise, la Mongolie, ce n’est pas que cela, c’est également des dunes de sable, et des pics enneigés. Rien de tel pour une bonne bouffée d’oxygène.

Découvrez le voyage de Nico, Adrien, Boby, Gina, Tiphaine et Mathieu au pays considéré comme le moins peuplé du monde.

Sa superficie représente 3 fois la France et compte 2,8 millions d’habitants. La Mongolie possède ainsi la plus petite densité au monde : 1,7 habitants/km2.

Plus de la moitié de la population habite la capitale, l’autre moitié est nomade.

On retrouve le désert du Gobi au sud du pays, les steppes au centre et les montagnes boisées au nord (l’Altaï). Le climat est très rude en hiver, jusqu’à -50°C, et chaud en été avec plus de 40°C. La Mongolie connaît ainsi de très nombreuses conditions climatiques (climat continental) : froid, chaud, vent, neige, pluie.


Notre itinéraire pour 3 semaines du 5 au 25 Septembre 2018

Londres – Oulan-Bator : Avion
Oulan Bator – Parc national de Khustaïn : Mini van
Parc national de Khustaïn – Parc national de Gorkhi Terelj : Mini van
Parc national de Gorkhi Terelj – Oulan-Bator : Mini van
Oulan-Bator – Olgii : Avion
Olgii – Parc national d’Altaï Tavan Bogd : 4×4
Parc national d’Altaï Tavan Bogd – Olgii : 4×4
Olgii – Oulan Bator : Avion
Oulan Bator – Province de Tov : Mini van
Province de Tov – Les falaises de feu: Mini van
Les falaises de feu – Le désert de Gobi: Mini van
Le désert de Gobi – Dalandzadgad: Mini van
Dalandzadgad – Oulan-Bator: Avion
Oulan-Bator – Londres : Avion

Il est très compliqué de vous donner un aperçu du trajet que l’on a suivi car en Mongolie, dans la plupart des cas on fait du « off road ». Aussi, il est très difficile d’avoir la géo localisation sur les téléphonesportables.


Notre Parcours

Oulan-Bator et ses environs

Oulan-Bator est une ville très polluée, une des plus polluées du monde et le ciel bleu est recouvert d’une fine couche grise de particules. Il y a plus d’un million d’habitants vivant à Oulan-Bator ce qui représente environ la moitié de la population Mongole.

Il y a quelques endroits intéressants à visiter comme les temples, les musées, les spectacles et les marchés. Oulan-Bator est un excellent point de transit pour les voyageurs afin de retrouver un peu de confort : douches chaudes, restaurants, réseau…

Nous vous recommandons l’auberge de jeunesse dans laquelle nous avons séjournée, c’est elle également qui nous a aidés à organiser notre voyage.

Recommandation Logement : Golden Gobi

Le monastère de Gadan à Oulan-Bator (Voir l’article)

«Un très bel endroit à visiter tout près du centre pour s’immerger dans la culture bouddhiste. Il y a une impressionnante statue de Bouddha à l’intérieur du temple qui fait toute la hauteur du bâtiment.»

Statue de Gengis Khan (Voir l’article)

« La vue en haut de la statue n’est pas extraordinaire. En revanche le musée à l’intérieur est très intéressant car il retrace l’épopée de Gengis Khan. »

La province de Tov

La province de Tov est située au centre du pays, autour de la capitale Oulan-Bator. Entre montagnes, steppes, rivières, temples, parcs nationaux et diversité des cultures, cette région est un parfait échantillon de la Mongolie pour une dizaine de jours.

Nous nous sommes renseignés auprès de notre auberge de jeunesse qui nous a conseillé un guide et un chauffeur pour visiter cette région : Idre et Tume

Idre notre guide parle très bien l’anglais en revanche Tume ne le parle pas du tout. Mais cela ne fait rien car les gestes suffisent. Ils nous ont même enseigné des jeux mongols : la fameuse lutte

Mongole où ils sont tout simplement imbattables, et le Shi Fu Mi façon mongole qui laisse des marques au front !

Nous avons parcouru la région en mini van, logeant dans des tentes ou dans des yourtes chez l’habitant.

Monastère Manzushir (Voir l’article)

 «Le monastère donne une très belle vue sur la vallée. Un endroit idéal pour la méditation. » 

Safari dans le parc national de Khustain (Voir l’article)

« Comme un safari, il faut être patient et avoir l’œil pour apercevoir des animaux sauvages. Le cheval Takhi est l’animal sauvage le plus emblématique du parc et nous avons eu la chance d’en voir. Rien que pour cet instant, cela vaut le déplacement. »

Séjour chez une famille Mongole en Yourte(Voir l’article)

« Séjourner dans une yourte avec les locaux est une chose à ne pas manquer. Ce n’est pas le luxe des grands hôtels à l’image d’une fosse et des planches en guise de toilettes, en revanche l’accueil et l’hospitalité des nomades font très vite oublier ses petits problèmes de confort. »

Monastère Aryaval (Voir l’article)

 « Le monastère offre une belle vue sur Gorkhi-Terelj. Ce ne fut pas notre préféré car il est assez touristique et il est relativement récent. » 

4 jours à cheval dans le Parc national de Gorkhi-Terelj (Voir l’article)

« Le parc est l’un des plus proche d’Oulan Bator et beaucoup de camps de touristes ont été construits à son entrée. Il faut un à deux jours de marches hors des routes pour vraiment profiter du paysage sauvage et faire des rencontres avec les nomades. Le choix du cheval pour se déplacer est une très belle aventure. En revanche, pour les personnes non habituées, les premiers jours sont très douloureux pour les articulations.»

La montagne sacrée de Zorgol Khairkhan (Voir l’article)

« Il y a de la grimpette pour monter au sommet mais cela vaut le coup. La vue est magnifique » 

Parc national d’Altaï Tavan Bogd

Le Parc national de l’Altai Tavan Bogd, les « cinq monts sacrés de l’Altai », s’étend sur un territoire de plus de 6000 km² à l’extrême sud-ouest de la Mongolie, et a des frontières avec la Chine et la Russie.

Les régions les plus basses de l’Altaï sont constituées de collines désertiques et rocailleuses.

Le parc national abrite de nombreuses espèces animales comme le mouton argali, le bouquetin de Sibérie, le cerf élaphe, la fouine, l’élan ou encore l’aigle royal.

L’Altai Tavan Bogd est une zone de haute montagne, où l’on trouve de nombreux glaciers. Ses plus hauts sommets atteignent plus de 4000 m et sont recouverts en permanence de neige et de glaciers.

Une fois de plus, nous nous sommes renseignés auprès de notre auberge de jeunesse qui nous a conseillé Dona alias « la binocle » pour nous faire découvrir cette magnifique région à bord de son 4×4 Russe. Pour nous rendre dans cette région, nous avons pris l‘avion depuis Oulan-Bator.

Lac Tolbo (Voir l’article)

 « Le lac est immense au milieu d’un paysage montagneux. Malheureusement nous ne sommes pas restés longtemps pour visiter les environs car la route nous attendait. »

Séjour chez une famille Kazakhe dresseuse d’aigles (Voir l’article)

 «Ce séjour d’une nuit dans une cahute, chez l’habitant à des centaines de kilomètres d’une route et des dizaines de kilomètres d’autres maisons est une expérience inoubliable ! »

Fête de l’aigle d’Altaï (Voir l’article)

 «La fête de l’aigle est l’événement de l’année de la région. On peut y admirer beaucoup de Kazacks en costume traditionnel pratiquant la fauconnerie. Cependant qui dit grand événement dit également beaucoup de touristes. »

Village de Sagsaï (Voir l’article)

 « Il est intéressant de découvrir comment un petit village évolue au milieu de nulle part » 

La région de Gobi

La région de Gobi est un décor tout à fait différent. Le désert s’étend sur presque tout le territoire aride de l’Asie centrale, au nord de la Chine et au sud de la Mongolie avec une altitude moyenne de 1000 m. Il ne faut pas s’attendre à apercevoir des dunes à perte de vue, car le sable n’occupe que 3 % de sa surface. Il s’apparente plutôt à une vaste zone semi-désertique de steppes salines et rocailleuses.

Il faut environ deux jours de route depuis Oulan Bator pour y accéder.  Nous sommes de nouveau partis à la découverte de cette région avec un guide et un chauffeur conseillés par l’auberge de jeunesse. Leurs noms : Datcha et Oigy.

Les falaises flamboyantes de Bayanzag (Voir l’article)

«Si vous allez au sud vers le désert de Gobi, un arrêt aux falaises flamboyantes s’impose ! » 

Les dunes de sable du désert de Gobi (Voir l’article)

« Les dunes de sable valent vraiment le coup d’y aller. C’est comme un immense terrain de jeu vierge  sans signe de vie aux alentours. »

Excursion en Chameaux (Voir l’article)

 « L’excursion en chameaux n’a pas été la meilleure attraction du voyage.  Contrairement au cheval le chameau est très lent et il sont attachés les uns des autres pour former une file indiennes.»


Notre avis sur ce voyage

La Mongolie, le pays ou l’on oublie ses repères, son confort et on s’immerge dans un monde complètement différent du nôtre avec ses grands espaces verts à perte de vue, des dunes de sable sur fond de montagnes enneigées, des troupeaux d’animaux en totale liberté et enfin des moments chaleureux et inoubliables avec les familles nomades dans leur vie quotidienne.

Si vous êtes à la recherche de grands espaces et de rencontres sincères, que l’absence de confort ne vous fait pas peur, la Mongolie est un véritable coup de cœur !


Album Photo

Click pour noter cet article!
[Total: 0 Moyenne: 0]

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *